Chien en voiture : Les bons réflexes à prendre !

Le chien n’est pas un passager comme les autres dans un véhicule. Il prend souvent plus de place qu’on ne le croit, tandis que ses poils sont un véritable fardeau et son insouciance peut se révéler dangereux pour lui comme pour les autres occupants de la voiture.

Voici trois conseils clés pour que les trajets en voiture avec votre animal se passent le mieux possible.

Protéger la voiture

La plus grosse difficulté quand on a un chien ne consiste pas à penser à le nourrir ou à subir les intempéries quand il faut le sortir, mais à gérer ses poils. La voiture n’échappe pas à ce problème.

Si vous ne mettez pas une housse de protection pour chien, vous risquez rapidement de voir toute votre banquette recouverte de poils. Les enlever est en plus très compliqué car les poils collent à ce type de revêtement.

Pensez bien à toujours protéger là où il se met. Un siège auto s’il ne prend qu’une place, une grande protection pour le coffre ou une banquette fera l’affaire.

Si vous l’emmenez en sortie, enlevez-lui avant de remonter dans la voiture les différentes saletés présentes dans son pelage comme des branches, de mauvaises herbes. Un véritable brossage s’impose à la maison par la suite.

Assurer le confort de l’animal

Pour les petits trajets, le chien n’a pas forcément besoin de s’occuper, mais pour les plus longues distances, ne le négligez pas.

Ainsi, il est pertinent de lui fournir un jouet à mâcher. Allongé pendant la plupart du temps, il prendra du plaisir et évitera l’ennui s’il joue un peu. Essayez également de faire des pauses régulières pour qu’il puisse courir et faire ses besoins.

Donnez-lui un peu d’eau si vous sentez qu’il a soif, mais toujours avec modération, car s’il boit beaucoup, il n’aura qu’une envie : uriner.

Si vous circulez dans une ancienne voiture, vous n’avez sûrement pas la climatisation. Toutefois, veillez à ce que le chien n’ait pas trop chaud. Il peut rapidement se déshydrater. Ouvrez les fenêtres ou mettez une serviette opaque sur les vitres pour éviter que le soleil ne tape trop sur lui. Vous pouvez aussi lui mettre un peu d’eau sur le corps pendant vos pauses, sans pour autant le tremper. Ce type de soins est particulièrement recommandé pour les chiens imposants, avec beaucoup de poils, comme les chiens nordiques.

La sécurité, le plus important !

Le sujet le plus important n’a pas encore été abordé : la sécurité ! Un chien dans une voiture s’attache comme n’importe quel passager. Pour cela, achetez une laisse « ceinture » que vous reliez au harnais du chien. Évitez d’utiliser un collier car en cas de choc, tout le poids serait supporté par le pauvre cou de l’animal.

Apprenez à votre chien à ne pas faire le fou pendant que vous roulez ou à ne pas essayer de venir vous voir. Si un chien qui regarde à la vitre fait sourire les autres véhicules, faites cependant en sorte que sa présence ne gêne pas votre champ de vision.

Pour les gros chiens, il est parfois utile de bien séparer l’avant et l’arrière du véhicule avec des barrières qui se fixent au niveau des sièges.

Author: edward

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :